My Candidature

22 février 2007

Livre IV

bann_livre_4

 

- ‘Il ne vous reste plus qu’un livre, c’est ça ? Hum… Prenez page 12 alors !’

 

book_12

Tu tournes les pages en quête d’un parchemin, et quand tu arrives à la dernière page, une énorme feuille tombe du livre :

 

Bureau Avant/Après

Suivant les consignes, j'ai mis de l'ordre dans et sur mon bureau :

bureau_good_pic_mini

 

Journal des Bugs :

Quand Hannah fait une candidature, c'est contre vents et marrées !

Lundi 21 :

Rien à l’horizon, j’en suis bien contente.

 

Mardi 22 :

J’abandonne mon ordinateur pour une mission Nourriture auprès de Mr Frigo. Je retrouve mon document Word complètement dévasté par le chat qui s’est installé sur le clavier.

Cella donne :

bug_word

Mercredi 23 :

Rien à l’horizon également.

 

Jeudi 24 :

Blogkiller fait son entrée avec un bug sur Canalblog. En images :

warning_error

Vendredi 23

Photofiltre trouve que c'est marrant de jouer à auto-destruction.

Bad Designs :

 

J’aurais aimé mettre ce design, malheureusement on m’a dit qu’il n’était pas très … adéquat.

Dommage.

[La candidature magique]

 

Tu saluas et remercias Lucie Butterfield, puis tu partis en direction du château de PoudlardNet. Dans ta tête flottaient encore les dix milles candidatures …

Posté par Hannah Habot à 16:50 - - Permalien [#]


21 décembre 2006

Accueil

accueil

 

Dans une galaxie pas si lointaine, sur une planète pas pour le moins lointaine, sur un continent pas si reculé, dans un pays pas trop loin, dans une région non lointaine, dans une ville pas trop isolée, dans un quartier pas si loin ... –

 

- ‘Miss Butterfield, avec tous les respects que je vous dois, il serait peut-être temps de partir ? Ça fait une heure que j’aurais du fermer boutique...’

- ‘Oh, Madame la Bibliothécaire, encore un petit instant. J’ai là un livre tellement intéressant. Et, voyez-vous, c’est en fait...’

- ‘Cessez de m’appeler Mme la Bibliothécaire, petite bavarde. Je vous laisse encore une demi-heure. Mais pas plus, Lucie !’

 

La vieille bibliothécaire lui fit un clin d’œil. La dénomme lui répondit en souriant :

 

- ‘Au fait, j’attends quelqu’un, ne vous inquiétez pas.’

 

Peu importe, il y avait quelque part au monde, dans un quartier discret d’une petite ville, une minuscule bibliothèque - vieille comme le monde - avec les étagères poussiéreuses peuplées de livres de Runes, d’Arithmancie, en passant par les potions et en n’oubliant pas la métamorphose.

C’était une bibliothèque de livres de magie...

door

Tu avanças lentement, claquant derrière toi la porte grinçante. La bibliothèque était encore plus minuscule qu’elle ne le paraissait de l’extérieur, et les étagères qui montaient jusqu’au plafond – renfermant livres : petits et grands, de toutes les couleurs et pour tous les goûts – remplirent le plus grand espace.

 

- ‘Entrez, je vous attendais.’

 

Derrière les rangées d’étalages, sombres et mal éclairées, émanait la lumière d’une bougie, tenue par une main pâle. Tu te rapprochas, et les traits de la personne se dessinèrent.

C’était une jeune femme, rousse, qui affichait sur son dos une cape magnifique de couleur bordeaux. Elle portait d’énormes livres dans ses bras, et était assise dans un grand fauteuil.

 

bann_candid_good_img

- ‘Vous êtes l’envoyée pour le poste de Co-Bibliothécaire à PoudlardNet, c’est cela ?’

 

Elle n’attendit pas de réponse.

 

- ‘Miss Butterfield, Lucie Butterfield. A votre service. Melle  Hannah Habot est venue ici quelques jours plus tôt en me donnant la tache de vous montrer quelques livres. Elle a du partir précipitamment pour la Norvège, rendez-vous avec un enseignant de danse classique pour Trolls, ou quelque chose du genre… Peu importe.’

 

Lucie Butterfield sortit une petite liste de sa poche. Elle souriait rapidement, sortit sa plume de Rapace, trempa celle-ci dans un petit pot noir rempli d’encre et griffonna un petit « V » derrière le mot : présentation.

 

- ‘Bon. Je vous conseille de prendre ce premier livre, si vous voulez bien’, dit elle d’un ton mystérieux.

 

- ‘Et môaaa et môaaa ?’, cria une petite voix stridente, ‘Lucie Beurre m’a oublié ! Lucie la scie avoir oublié Book le Bookwurm ! Et môa, kôa on m’oublie môa ?’

 

La jeune femme soupira en haussant les sourcils puis tendit la main vers l’arrière du fauteuil et quelques secondes plus tard une étrange petite créature sauta sur la main tendue.

Elle était semblable à un humain, mais en format minuscule. Si tu regardais même plus attentivement, tu aurais remarqué que le petit être était doté d’oreilles de chat et d’une queue velue.

 

- ‘Biijour !’, dit il à ton égard, ‘Môa être Bookwurm. Book, le Bookwurm ! Enchanté.’

- ‘Euh…’, coupa Lucie, ‘Je crois qu’il vaudrait mieux que vous preniez d’abord le manuel des Créatures Magiques. Page 7, si je ne m’abuse.’

- ‘Ouii ! Livre Créatures, krôa !’


boobook

 

Tu levas les yeux, étonnée, vers Book le Bookwurm, et avant que tu arrives à articuler quelques paroles Lucie te tendit le premier livre.

Tu attrapa le livre vert qu’elle te tendit, mais elle colla vite un petit parchemin sur le livre.

parchemin_xx

[Ouvrir livre I]

Posté par Hannah Habot à 17:00 - - Permalien [#]

Livre III

bann_basic_candid___livre_III

[Sorciers aux Mains Vertes]

A la première page est collé un Post-it.


post_it


Tu jettes un regard interrogatif vers Book qui te dit alors en articulant :

- Toi suivre Book ! Suiivre Book dans salle à côté !

 

Incertaine et sceptique, tu suis la petite créature entre les rangées de livres. Après avoir passé une bonne moitié des rangées, tu arrives au comptoir de la Bibliothèque où une vieille femme te salue.

- ‘Suivre Boobook ! Book va montrer gens très important à Madame ! Suivre Book !’

- ‘Oui oui, je te suis, Book’, réponds-tu en haussant les sourcils.

La créature minuscule passe une porte, derrière le comptoir et te fait signe de suivre. Tu entres dans la pièce, et devant toi tu vois …

Quatre tables avec assis à côté une célébrité plus au moins connue du monde des Sorciers.
Ici tu vois l’un des Bizarr’ Sisters, Gideon Crumb.  Encore là tu aperçois Bertie Crochue, inventeur des dragées surprises, et tu peux aussi voir Joscelind Wadcock,  très connue joueuse de Quidditch. 

 

  Gideon_Crumb

Gidéon Crumb.

 

J’ai connu la mère de Hannah Habot, Gwendoline Gouja. On était dans la même année à PoudlardNet. Qu’est-ce qu’on a pu rigoler ensemble ! C’était une fille géniale, et je crois que sa fille l’a hérité aussi.
J’ai entendu qu’elle voulait devenir bibliothécaire. Bien sur j’étais à 200%  content de l’aider dans sa promotion. Vous savez, ça ne m’étonne pas d’elle. A chaque fois que je voyais Hannah Habot, elle était plongée dans un livre, ou à la bibliothèque. C’est comme ça qu’on vois le futur de ses petits bouts de choux.

C’est génial d’être bibliothécaire, je crois. Si je n’aurais pas fait carrière en tant que guitariste, j’aurais probablement choisis cette profession.

Pourquoi vous prendriez Hannah Habot ? Parce que les livres, déjà, c’est sa passion, je crois que c’est plutôt visible. Elle a une très bon orthographe ! Oui, oui, elle a souvent été ma muse pour proposer des chansons au groupe. Mieux encore, des fois elle m’aidait même à écrire, et il m’est arrivé plus d’une fois qu’elle corrige mes fautes dans les textes.

Je crois qu’elle est aussi très motivée pour être Bibliothécaire. Oui, j’en suis même sur.

J’ai lu les critères qu’il fallait. Hum… Une grande patience, ça je peux vous dire qu’elle l’a. Rien qu’a voir comment cette fille arrive à supporter ses 36 souris blanches qui chantent toute la nuit, ses chats qui se courent après. Haha, je rigole, bien sur !

Mais je suis sure qu’elle a la patience. La preuve, elle l’avait bien pour relire toutes mes premières chansons, avant la création du groupe. L’ordre ? Bon, d’accord, sa chambre n’est pas des plus propres. C’est vrai, elle est désordonnée, mais je crois qu’on ne doit pas dire ça. Parce qu’elle s’y trouve dans son désordre ! Vous pouvez lui demander où elle a fourré ses chaussettes, elle les trouveras en deux secondes, sous la pile de livres et de parchemins .
La capacité de juger quelque chose ? Haha, combien de chansons elle ne m’a pas dit qu’elles étaient nulles. Et je ne l’ai pas écoutée, un jour. A mon grand tort, car la chanson n’a pas fait un carton comme prévu !

Je crois que c’est tout. Bonne journée, très chère.

bertie_crochue

Bertie Crochue (Bott)

Bien le Bonjour, mademoiselle.
Bertie Crochue, à votre service.

Comment je connais Hannah Habot ? Well… Comme vous savez, j’habite l’Angleterre. La jeune fille a des parents extraordinaires, qui viennent beaucoup me voir.

J’ai fait sa connaissance par hasard, quand elle avait tenté d’ensorceler mes dragées pour qu’elles forment des mots un peu … well, un peu vulgaires, quand des gens passaient devant la vitrine. C’était une bien sympathique farce et nous avons mieux fait connaissance.

 A ce jour Hannah Habot vient encore me visiter de temps en temps comme elle visite un grand-père, haha !

Well, nous correspondons par hibou ou par chouette, et elle m’a appris la dernière fois qu’elle avait des vues sur le poste de bibliothécaire. C’est fabulous, bien sur ! Cette petite a une écriture complètement fascinante. Je ne parle pas là de la façon dont elle écrit ses o par exemple, hihi.

No, elle a vraiment un potentiel, la gamine.

Pourquoi elle aurait le poste et pas un(e) autre (sauf les autres choisis) ? Well… Je crois qu’elle le mérite amplement. Elle m’a raconté le temps qu’elle passe dans les bibliothèques ou le nez dans ses livres. Si elle ne lit pas, elle écrit. Et vice-versa.
Sa connaissance du français est assez parfaite pour corriger je crois. Elle n’est pas des plus ordonnées, mais elle a un ordre simple. Et bien sur, elle a une très bonne patience, entre autres pour corriger les erreurs.

Et encore une petite chose : qui aime bien une vieille tourte comme bibliothécaire ? Vaut mieux de la jeunesse, haha !
Justement, parlons aussi de Galions… Elle compte monter une association pour la protection des Nains de Jardins. Il lui faut de l’argent, alors prenez la ! Haha, j’aime mes jokes.. euh, pardon mes blagues. 

Et la motivation ? Of course !

joscelind_wadcock

Jocelind Wadcock


Bonjour, Miss.
Je suis
Jocelind Wadcock, oui, oui, c’est bien celle qui a joué contre les Bees de HangingBourg.

Comment je fais mon coup droit ? Eh bien je cherche le Cognard des yeux, puis je le poursuis, je l’attire à moi. Quand il vient vers moi je sprint 2 mètres afin de mettre la distance recquise entre nous deux et puis … -
Oui, pardon, je dévie.

Alors, Hannah Habot, c’est la p’tite miss des voisins, non ? Oui, ça doit être ça.

Eh bien figurez vous que quand on m’a appris qu’elle postulait pour ce poste, et avait besoin de mon témoignage je me suis dit … Oui, c’est entièrement ce que cette petite doit devenir.

A six ans elle avait déjà imaginé un système pour m’emprunter mes livres de Quidditch et a dix ans elle arrivait même a trouver des fautes dans ces mêmes manuels.

Haha, elle m’aura tout le temps étonnée.
Mais là elle ne m’étonne pas. C’est sa vocation, les lettres et les livres. Pas pour rien que se Bookwurm lui courre toujours derrière les pattes, Book le Bookwurm. Si elle me disait qu’elle allait habiter dans une bibliothèque je ne serais même pas étonnée.

La patience pour corriger les fautes, elle l’a. Quand je repense à la fois où je lui ai dis qu’il y avait une faute dans le livre ! Elle a fait 100 pages pour la trouver, la pauvre.

Si elle est ordonnée ? Ecoutez, à sa façon hein. Tant qu’elle s’y retrouve, c’est le principal. Et d’ailleurs je m’y retrouve aussi. La plupart du monde s’y retrouve. Même si des fois c’est un peu difficile à retrouver ce certain livre, ou encore l’autre livre là.

Si elle a un bon vocabulaire ? Impossible de dire autrement que … Oui ! Quand on lis tellement on en apprend des mots !

 

La discussion avec les trois personnages avait duré toute la nuit, et il faisait petit matin quand tu t’apprêtas à quitter la salle. Tu cherchas Book de tes yeux, et à ton grand étonnement tu ne le trouvas pas.

- ‘Book ? Book où es-tu ?’

Lucie Butterfield, courra à vos appels et chercha avec vous pendant quelques minutes avant de se relever de derrière une des étagères en poussant une exclamation.

- ‘Il doit dormir ! Bien sur, ce fainéant doit être en train de dormir ! Allons voir dans la cour de derrière.’

Une deuxième porte ouvra sur un petit jardin étroit. Et là, sous l’arbre …

sleeping

- ‘Bon, je m’occuperai du reste, alors ?’, dit Lucie en baillant.

Posté par Hannah Habot à 16:56 - - Permalien [#]

Livre II

bann_basic_candid___livre_II

[La Magie à travers les Ages]


Tu notes quelques petites phrases dans ton cahier, puis regarde Book en attendant la suite. Il cligne des yeux, réfléchit un petit instant puis sort une gazette de la poche de devant de son pantalon et te le tend en marmonnant :

 

- Gazette .. Prendre Gazette !

the_daily_news

Tu la lis :

 

Hannah Habot la Sorcière s’appellerait, comme les rumeurs le disent, Nell et serait en fait Belgicum (Belgicus, a, um : Belge) et par-dessus tout une folle échappée d’un asile psychiatrique.

La version de Hannah Habot sur ceci est tout autre. Lisez plutôt ce qui suit :

 

« Hello toi !

 Belgicum, moi ? Déjà on dit Belge. En suite … Oui je suis Belge.

Mais commençons par le début. Qui ne connaît pas cette chère Nell, Bobot, Hannah, qu’importe ? Vous ne me connaissez pas ?

Eh bien, on peut toujours essayer.

Je suis Nell, Nell B*tuuut*n pour tout dire. Oui, oui, la fille cheveux marrons (avec les visages devant le cheveu, je veux dire les cheveux devant le visage), yeux bleu-verts (autant qu’à faire j’ai une tâche de naissance dans l’œil qui est toute ma fierté), nez pointu de sorcière – on m’a toujours dit que c’était pas vrai mais j’aime bien le dire – et … ça sera tout.

Oui, oui, la fille qui aura accompli dans sa vie le Record de la femme qui a pratiqué le plus de sports, celle qui traîne dans son portefeuille une bonne trentaine de cartes de bibliothèque et qu’on voit tout le temps le nez dans son stupide journal intime.

C’est moi. J’ai 14 ans et 2-3 mois, j’suis une fille (la révélation de l’année 2013 !), dans la vie j’adore le théâtre et la natation, j’ai une énorme passion pour l’écriture et pour la lecture, je suis sans cesse sur l’ordinateur. J’adore dormir, si paresseux que ça puisse paraître, et j’aime bien manger du nougat ou boire du café.

Que dire de plus ? J’aime traîner dans les vieilles bibliothèques et l’odeur des livres, et j’aime bien également passer mes heures chez les antiquaires. »

Si ses paroles sont justes ? Nous menons l’enquête …

 

Quand tu as fini la gazette, il est écrit un petit mot en bas qui te stipule de prendre le livre rouge, de Botanique.

 

Posté par Hannah Habot à 16:55 - - Permalien [#]

Livre I

bann_basic_candid___livre_I

[Vie et Meurs des Grands Sorciers]

 

Tu ouvris le livre vert et … Un parchemin était coincé à la page 30.

book_livre_I

A la page 57, un second parchemin avait été accroché et tu pouvais lire …

 

L’histoire de Hannah Habot – nous parlons ici alors de l’élève sorcière – avait commencé une journée d’avril. Sa vie avait été bouleversée, si mot meilleur n’avait pas été trouvé.

 
Le bouleversement aurait pu venir d’un père, jusqu’à là inconnu, qui serait venu la voir en lui apprenant que non seulement il était Tsar de Zalibimbabwé, mais qu’en plus elle était promise à une vie entière de fille de Tsar, avec bijoux et princes à volonté.
Ou plus simplement avait-elle été repérée par un grand expert de la natation comme une merveille de la nature et que elle pouvait commencer une carrière de princesse des eaux et mascotte de la Belgique ? 
Ou, même, encore que par un éclair tombé du ciel elle eut soudainement la capacité de compter mieux que la plus performante des calculettes ?

Oh, que non ! Sa si simple vie avait été transformée à jamais par la modeste lettre qui l’informait de son acceptation à PoudlardNet, école de Sorcellerie. 

 

Bookwurm lisait avec toi en poussant des petits cris aigus, et quand il remarqua que tu avais finit, il ravala la salive qui goûtait de sa mâchoire à l’idée des bouquins à croquer, et vous tendit un parchemin qui semblait avoir quelques années.

 

- Hiiibouu ! Boubouu ! Hiboubou à Bobot !

hibou_admis

 

Tu tendis la lettre à Bookwurm qui s’empressa de le ranger prudemment hors de sa vue et de sa tentation. Puis il montra le reste de l’histoire de Hannah Habot la Sorcière en souriant de pleines dents. 

Septembre arriva, emportant avec elle/lui sa magie et ses étincelles qui étaient si nouvelles à Hannah. En traînant dans les couloirs, papotant ici ou là avec un Fantôme ou un portrait, se cognant souvent à une fausse porte ou même à une armure ambulante, elle apprit la vie d’une véritable sorcière. 

Entre les cours de Botanique et ceux de Potions, Hannah – dite Bobot – fit la connaissance de grands méchants sorciers mais aussi petits nains extrêmement sympathiques. Et bien sur il y avait aussi les moyennement grands qui avaient l’humeur qui chancelait de bien à pas bien. 

Bobot menait sa vie d’apprentie magicienne si bien que quelques mois plus tard elle fit son entrée dans les vues des Hauts (Grands) de la société PoudlardNetienne. En effet, elle fut promue par P-Harry-James, directeur de Gryffondor du moment, comme Préfète de Gryffondor. 

 Des mois suivirent, peut-être même des années ? En tout cas, un jour, P-Harry-James quitta son bien-aimé poste laissant la place à la toute jeune, en tant que directrice de maison, ex-préfète, je parle bien sur de HH.

Gryffondor avait besoin d’un Préfet ou d’une Préfète neuf(ve), aussi les recherches furent menées. Le choix tomba bien rapidement sur une élève âgée – sur Pnet – et très présente, nommée Feu Ardant.

Revenons en donc à la vie de Hannah Habot la Sorcière. Comme à toutes bonnes choses viennent une fin, la tâche de Directrice de Gryffondor fut reléguée à Feu Ardant pour la mener au mieux.

Dans l’histoire se créa donc Hannah Habot retraitée, aux cheveux gris et au dentier, en n’oubliant certainement pas la vieille canne en hêtre.  

Je terminerais peut-être ici mon récit en montrant la bonté des cieux mais surtout de Harry Zak, car en Février de cette année, un éclair tombé de tout-là-haut métamorphosea PNet qui entra alors dans une nouvelle ère.

L’éclair avait non seulement donné une nouvelle peau à Pnet mais aussi à Hannah Habot qui refit surface en tant qu’élève pleine de motivation…

 

Il y avait en dessous un petit gribouillis :

« Voir derrière ! »

 

Tu retournas la livre et … Il n’y avait rien.

Derrière toi, tu entendis des froissements et des masticages. Horrifiée, tu te retournas pour trouver un Book en plein repas. Tu t’approchas affolée en tenant de voir ce qu’il mastiquait, c’était un parchemin.

En sachant que le petit parchemin était en train d’y passer, tu appelas Lucie pour lui faire un compte-rendu de la situation.

- ‘Ne vous inquiétez pas, je ne connais qu’assez bien ce petit diablotin de Bookwurm !  J’ai pensé qu’il fut plus prudent de faire une copie de toutes ces paperasses. N’est-ce pas Book ? Méchant Book !

- ‘Boobook avait faim… Book faim. Très faim !’ répondit Book le Bookwurm pendant que les larmes lui montèrent aux yeux. ‘Boobook dire vrai. Bon papier !’

Lucie Butterfield sourit, puis s’approcha des tas de papiers près de son fauteuil. Elle chercha un petit instant puis te tendit une petite feuille.

- ‘Voici !’


 

carte_mini

Posté par Hannah Habot à 16:53 - - Permalien [#]